Olivier Py me semble l'un des directeurs de festival les plus corrects sur la question, à entendre ICI. Après hadopi et autres, le divorce entre gauche de gouvernement et culture continue. Surdité et isolement semblent ne pas avoir de limites.