18 août 2014

"Farah's eyes Gaza's eyes" pour L'Humanité ("Des affiches pour Gaza")

[Le plus important est de découvrir ce que fait Farah Baker à Gaza (soit @farah_gazan) et ce qu'elle est en train de devenir comme symbole mondial de la société civile gazaouie, via Twitter. Son regard bleu qui questionne et interroge le monde, puisse-t-il ne pas s'éteindre et briller bientôt sur d'autres sujets que les bombes et les drones, les morts et les blessés ! Ce travail est pour elle et pour les civils - notamment enfants et jeunes - de Gaza.]

Cela s'est fait dans l'urgence (comme Guillaume Trouillard pour la sienne) et voici ma contribution à la campagne "Des affiches pour Gaza" qui mobilise des dessinateurs et graphistes du monde entier pour le journal L'Humanité. Je ne suis ni l'un ni l'autre (mais scénariste si on veut en l'occurence), mais j'ai conçu le gros du projet, réalisé avec talent par mes amis dessinateurs et graphistes Benjamin Le Coq et Vincent Lozachmeur.

Grand est leur talent... plus grande encore leur amitié pour m'avoir suivi en confiance sur cette affaire, et au pas de charge. Qu'ils soient ici remerciés, et notamment de la pression que je leur ai collé pour pouvoir sortir à temps dans L'Humanité papier : une affiche est faite pour boire l'encre sur le papier et y surprendre ses créateurs. Chose faite.

Je tiens à souligner que L'Humanité est le premier grand média français à s'intéresser à Farah Baker (qu'ils en soient remerciés ici, et notamment Thomas Lemahieu) alors que partout dans le monde - journaux et télévision ou médias internet - on parle d'elle. Reuters, El Pais, Huffington Post Uk, des grands médias (papier ou TV) de toute l'Amérique latine ou des pays arabes etc. 

La voie est ouverte à présent.

 

BvTr701CMAALnnV

 

Le petit texte de présentation dans L'Humanité :

David Benito, Benjamin Le Coq et Vincent LozachmeurFarah's eyes, Gaza's eyes (Les yeux de Farah, les yeux de Gaza), 2014, France.

Farah? Qui est cette Farah qu'un auteur et deux graphistes ont choisi de mettre en avant dans cette affiche réalisée expressément pour cette série de l'Humanité ? Âgée de seize ans, cette adolescente gazaouie (@farah_gazan) alimente le réseau social Twitter depuis le début du conflit, en photos prises de chez elle, à proximité d'un hôpital. « Elle symbolise le regard posé par la société civile palestinienne sur un conflit qui la dépasse et l'écrase », souligne David Benito.

 

Posté par David Benito à 14:07 - Permalien [#]